4 conseils naturels pour stimuler son immunité

Les journées se racourcissent, le froid s'installe et... les microbes débarquent! Mais cette année, on ne se laissera pas faire, on sort l'artirille lourde; huiles essentielles et hydrolats seront nos aliés pour lutter efficacement contre ces indésirables virus. Voici quelques astuces très simples pour stimuler notre immunité juste avant la saison froide.

 

1. La cure d'hydrolat de thym linalol

Un hydrolat est le résultat aqueux de la distillation à vapeur d’eau d’un végétal aromatique. Il possède 0,001% des propriétés de son huile essentielle, c’est pourquoi on l’appelle parfois l’homéopathie de l’aromathérapie car il fonctionne également sur le principe de la mémoire de l’eau. De plus, il est très facile d’utilisation et ne présente pas de contre-indication (pour la plupart d’entre eux). L’hydrolat de thym linalol stimule le système immunitaire en douceur, on n’hésite donc pas à réaliser une cure au début de la saison froide !

 

Chez l’adulte

1 cuillère à soupe dans un litre d’eau à boire tout au long de la journée ou

1 cuillère à café dans un verre d’eau 3x/jour

 

Chez l’enfant (moins de 12 ans)

1 cuillère à café dans un verre d’eau 1x/jour

 

On compte en général 20 à 40 jours de cure. Personnellement, j’utilise 2x 100 ml pour ma famille et moi et cela s’est toujours avéré suffisant.

 

Nota bene : une fois ouvert, conserver l'hydrolat au réfrigérateur

 

2. Bain aux huiles essentielles

On choisit parmi les huiles essentielles immunostimulantes suivantes : Thym CT linalol, Encens Oliban ou Pin sylvestre. On ajoute 8 gouttes au maximum dans un sel de bain ou une cuillère à soupe de Base moussante. On se relaxe ensuite dans un bain chaud aux délicieux effluves d’huile(s) essentielle(s). L'inconvénient, c'est qu'il faut posséder une baignoire, évidemment. Mais l'avantage est de pouvoir lier la chaleur du bain aux fantastiques propriétés des huiles essentielles.

  

3. La douche nasale

Vous avez bien lu, il s’agit effectivement d’un lavage du nez et des sinus. Si la douche nasale est souvent recommandée en cas de sinusites ou de rhinites chroniques, elle est également très efficace en prévention d’infections ORL. En cas de rhume, ces lavages limiteront le risque de dissémination des infections vers les sinus (sinusites), oreilles (otites), la gorge (pharyngites) et les bronches (bronchites).

Vous trouverez tout ce qu’il faut pour effectuer votre douche nasale en droguerie et même si cela paraît étrange au début, on s’y fait assez vite, croyez-moi.

Chez les enfants, une simple pipette de sérum physiologique à couler dans chaque narine fera très bien l’affaire. Essayez de prendre cela comme un jeu pour faire passer le liquide plus facilement et commencez assez tôt, il s'y habituera mieux.

 

4. Un boost à l’Epinette noire

L'huile essentielle d'Epinette noire est une grande tonifiante ! Ses propriétés immunostimulantes et anti-dépresseurs la place en tête des huiles essentielles de la saison froide. Une goutte sur les surrénales chaque matin pendant 15 jours pour vous booster lorsque les journées se raccourcissent puis sporadiquement lorsque le besoin se fait sentir !

Nota bene : On n’applique pas d’Epinette noire le soir car elle fait l’effet d’un ristretto bien serré et vous risquez de ne pas fermer l’œil de la nuit. Pour les mêmes raisons, on ne l'utilise pas non plus chez l’enfant en dessous de 7 ans.

 

Quelques recettes à faire vous-même

  • Le baume Stimul'Immuni: pour stimuler l'immunité de toute la famille (voir la recette)
  • L'Aromastick Nez bouché: pour tenter de fluidifier tout ça (voir la recette)
  • La Pommade contre les refroidissements: à appliquer au premier signe d'une infection virale (voir la recette)

 

J'espère que ces quelques conseils très simples sauront vous être utiles afin que vous puissiez passer cette saison froide sans encombre.

Virus, on vous attend de pied ferme!

Des bisous,

Gwen

Comments

comments powered by Disqus